Arcachon 2011

La naissance des Jeux Internationaux de la Jeunesse

Du 25 au 29 mai 2011, 350 lycéens du monde entier se sont réunis à Arcachon pour participer aux premiers Jeux internationaux de la jeunesse (JIJ). Organisée conjointement par l’UNSS (Union nationale du sport scolaire) et l’AEFE (L’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger); cette manifestation a permis à 200 élèves du réseau scolaire mondial de rencontrer des jeunes de France métropolitaine et des outre-mer dans le cadre d’un projet sportif et culturel articulé autour  de sports collectifs sur sable.

Les JIJ ont été ouverts officiellement par M. Luc Chatel, ex-ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative.


Jeux internationaux de la jeunesse. Arcachon 2011. par aefetv

Des délégations du monde entier

Dès le mardi 24 mai, les premières délégations, venues de l’Ile Maurice, de Mayotte, du Congo, du Maroc ou du Luxembourg, ont posé leurs bagages sur le sol aquitain. Quant à leurs homologues anglais, danois, libanais ou encore espagnols, ils sont arrivés le 25 mai, veille de la compétition. Au total, ce sont 16 établissements du réseau d’enseignement français �� l���étranger, de 10 pays différents, qui ont participé à ces Jeux internationaux de la jeunesse avec 9 établissements de l’Hexagone et 5 lycées des Outre-mer (Guadeloupe, Guyane, Mayotte et Réunion).

La cérémonie d’ouverture s’est tenue le jeudi 26 mai, sur la plage Péreire d’Arcachon, en présence M. le ministre Chatel, de M. Olivier Boasson, directeur-adjoint de l’AEFE, de MM. Yves Foulon et Alain Rousset, respectivement maire d’Arcachon et président du conseil régional d’Aquitaine, ainsi que de M. Charles Beigbeider, président du groupement d’intérêt public « Annecy 2018 » pour la promotion de la candidature française aux Jeux olympiques d’hiver.

M. Chatel, ministre de tutelle de l’UNSS, et M. Boasson se sont chacun vu remettre un exemplaire des premières licences sportives UNSS-AEFE créées dans le cadre de cet événement sportif. Puis, les Jeux officiellement lancés, la plage Péreire a été investie par les jeunes participants et la compétition a commenc������������������.

Les sports de sable comme dénominateur commun

68 équipes ont disputé des matchs tout au long de cette journée, dans 4 sports collectifs : football, rugby, handball et volley-ball. Les règles étaient, bien entendu, adaptées à la pratique sur sable, tout comme les effectifs : excepté le football qui se pratiquait par équipe de 5 joueurs, tous les sports se jouaient par équipe de 4.

Chaque discipline était déclinée en catégories féminine et masculine, sachant que chaque équipe inscrite dans une catégorie masculine pouvait présenter une équipe mixte. Autre fait marquant : le très fort engouement pour le volley et le handball. Car ce n’est pas le football qui comptait le plus d’inscrits mais bien le volley-ball, avec 23 équipes, suivi du handball avec 21 équipes.

Placée sous le signe de la convivialité et de l’échange, la compétition a été d’un très bon niveau sportif et des délégations très diverses, venues de France comme d’ailleurs, ont réalisé de belles prouesses.

Découverte et partage autour de la francophonie

Les deux journées qui ont suivi la compétition ont été dédiées à des activités de découverte. Un peu de tourisme d’abord, avec la visite de sites exceptionnels comme la dune du Pyla (la plus haute dune de sable d’Europe) ou les ports ostréicoles du bassin d’Arcachon. Jean, haute figure locale et mémoire vivante de la région, servait de guide. Les jeunes ont aussi eu l�������������occasion de découvrir différentes pratiques sportives comme le stand-up paddle, (à l���instar du surf, la personne est debout sur une planche à forte flottaison mais utilise une pagaie unique pour se déplacer et se diriger dans la vague) ou le speedminton (badminton adapté à la pratique sur sable). Certains ont même pu s’initier au sauvetage en mer.

Au cours d’une soirée « Mobilité et francophonie », des informations utiles ont été apportées par des organismes œuvrant pour la mobilité internationale (l’Agence 2e2f et la MEBA). De quoi ouvrir encore de nouveaux horizons aux jeunes participants, au m��������me titre que le spectacle de danse très créatif propos������ par des troupes d’Aquitaine sur la sc����ne de l’Olympia d’Arcachon.

Cette semaine, pleine et réussie, aura donné lieu à des rencontres et des échanges qui, gageons-le, seront les moteurs de futures rencontres sportives et culturelles en France ou ailleurs.

Le palmarès

Football féminin
1. Lyc��e Charles-de-Gaulle (Londres, Royaume-Uni)
2. Lycée Édouard-Vaillant (Bordeaux, France)
3. Lycée franco-libanais (Beyrouth, Liban)

Football masculin
1. Lycée franco-libanais (Beyrouth, Liban)
2. Lycée La Bourdonnais (Forest-Side, Ile Maurice)
3. Lycée d’hôtellerie et de tourisme de Gascogne (Talence, France)

Handball féminin
1. Lycée Gaston-Monnerville (Kourou, Guyane, France)
2. Lycée Anna-Judic (Saumur-en-Auxois, France)
3. Lyc��e Gustave-Flaubert (La Marsa, Tunisie)

Handball masculin
1. Lycée français de Barcelone (Espagne)
2. Lycée Gaston-Monnerville (Kourou, Guyane, France)
3. Lycée français Jean-Monnet (Bruxelles, Belgique)

Rugby féminin
1. Lycée Georges-Sand (Nérac, France)
2. Lycée Jean-Moulin (Langon, France)
3. Lycée Charles-de-Gaulle (Londres, Royaume-Uni)

Rugby masculin
1. Lycée Les Iris (Lormont, France)
2. Lycée Les Iris (Lormont, France)
3. Lycée Les Iris (Lormont, France)

Volley f��minin
1. Lyc��e Gerville-Reache (Basse-Terre, Guadeloupe, France)
2. Lycée Chateaubriand (Rome, Italie)
3. Lycée la Bourdonnais (Forest-Side, Ile Maurice)

Volley masculin
1. Lycée Gerville-Reache (Basse-Terre, Guadeloupe, France)
2. Lycée Charlemagne (Pointe Noire, Congo)
3. Lycée Evariste-de-Parny (Saint-Paul, La Réunion, France)

 

Quelques photos archivées de l’événement :

Album Arcachon 2011