Aujourd’hui, à l’International College, au Grand Lycée Franco-Libanais et Collège Protestant Français, ont eu lieu les épreuves de Cross training et de basket-ball pour les équipes. Mais pas tout à fait de la façon attendue ! En effet, pour ces deux épreuves, les garçons et les filles ont été séparés pour pratiquer leur activité dans deux gymnases différents. Julien TIXIER co-organisateur des JIJ a expliqué que c’était surtout dû à la répartition des poids utilisés pour la pratique du Cross training qui aurait contraint de réaménager l’épreuve. C’est donc un choix de l’organisation, mais la question se pose si c’est logique ou non. « Ce choix de séparer filles et garçons parait logique pourtant il nous dérange car en étant en équipe, on peut s’encourager ! » disent les athlètes féminines de l’équipe du Lycée Nahr Ibrahim. Quant aux garçons de cette équipe, finalement, la réponse a été similaire. 

Malgré la décision parfois incomprise par certaines équipes, l’ambiance pour ces épreuves a été bonne et rien n’a empêché les filles de venir encourager les garçons pour la fin du tournoi de basket, une fois leur épreuve terminée !

Propos recueillis par Luca Rivière, jeune reporter international

vendredi 21 juin 2019

©2019 Jeux Internationaux de la Jeunesse - Réalisation WidooStudio