Volleyball

Photo du match entre l’équipe de Kalamoun et celle de USJ, catégorie Filles.

Le Volleyball est l’un des sports les plus pratiqués au Liban. Ce sport d’équipe est introduit au Liban après la première guerre mondiale, en 1918.

D’après  M. Marwan Kozaiha, professeur d’éducation physique à l’université de Beirut Arab University (ou BAU), un coach de volleyball et un joueur de ce sport : le sport peut être pratiqué à n’importe quel âge. Le volleyball au Liban eut un âge d’or dans le passé mais cette période glorieuse se répétera grâce aux jeunes intéressés qui pratiquent ce sport d’équipe.

Pour  Mirna Cheikho, joueuse dans l’équipe de Kalamoun depuis son plus jeune âge et vainqueur de la compétition internationale de beach-volleyball pour jeunes filles : les jeunes libanais d’aujourd’hui doivent pratiquer un sport collectif car ça aide le joueur à sentir vraiment l’esprit d’équipe. En plus, le sport va aider à se sentir dans un monde propre à eux, et sentir l’esprit de compétition.

 

Basketball

Le basketball est le second sport le plus pratiqué au Liban mais il est aussi le plus regardé. Notre équipe nationale, Les Rouges, n’a été mise en place que récemment, en 2000, et pourtant, elle s’est déjà bien affirmée dans son domaine. En 2001, notre équipe a fini  2ème de la Coupe d’Asie. Par la suite, en 2005 et 2007, d’autres médailles ont été gagnées dans ce même championnat. Le Liban est ainsi classé 23e mondial au classement établi par la FIBA (la Fédération Internationale de Basketball).

Sur le point national, l’équipe la plus connue est Riyadi, un club de sport qui s’est beaucoup étendu depuis sa fondation en 1934 et dont les joueurs font souvent des matchs contre l’équipe de Sagesse, la 2èmeplus renommée.

Match du Liban contre La France. Crédits : http://www.fiba.basketball

Football 

Crédits : https://www.koora.com

Au Liban, le football est le sport le plus populaire. Il est pratiqué par les libanais et les libanaises, qu’ils soient professionnels, amateurs ou juste entre amis ou dans les cours d’écoles. Au niveau national, les équipes les plus connues sont Nejme et Ansar qui jouent souvent l’une contre l’autre à Beirut, ainsi que d’autres comme Aahed, Safa et Salem Zgharta. Sur le plan mondial, quand on parle du football professionnel libanais, il faut savoir que l’équipe nationale a joué pour la première fois sous le mandat français, en 1940. Par la suite, elle a participé plusieurs fois aux jeux asiatiques mais n’a malheureusement jamais encore participé à la Coupe du Monde.

 

 

 

Natation 

La Fédération libanaise de natation est l’organe directeur national de la natation au Liban, créée en 1961. La fédération libanaise de natation est un membre actif de la Fédération internationale de natation FINA et de la Fédération asiatique de natation.

Au Liban, ce sport est très répandu entre les jeunes. Grâce au grand nombre de plages au Liban, la natation a un grand succès et un grand nombre de pratiquants.Une des championnes du Liban est Katya Bachrouche qui a gagné plusieurs championnats.

Compétition de femme Crédits : https://sports-961.com

 

Tennis

Comme la natation, le tennis est un des sports les plus répandus au Liban. Grâce à une interview avec Kifah Kozeiha, professeur d’éducation physique dans plusieurs écoles et diplômé de l’éducation nationale, on a su que ce sport aura un succès mondial puisqu’il est de plus en plus pratiqué par les enfants et par les adolescents.

Youmna Faycal : Championnats d’Asie de l’Ouest junior Crédits : https://www.lorientlejour.com

 

Ping pong  ou Tennis de table

Le tennis de table, ou Ping pong, est un sport né à la fin du 19ème siècle, qui a parcouru un long trajet du Royaume-Uni, afin d’être un des sports les plus pratiqués au Liban. La fédération libanaise du tennis de table joue le rôle principal de partager ce sport entre les libanais et spécialement les jeunes. Cette fédération permet aux libanais de participer à des championnats locaux, nationaux, et même internationaux.

Match de Ping-Pong au Liban Nord, Dahr EL Ayn. Mars 2019

 

Snowboard et Surf 

Quel pays généreux, le Liban ! Un pays qui offre à ses bourgeons sportifs l’opportunité de pratiquer les sports saisonniers chaque jour. C’est commun de trouver un jeune libanais arrivant d’une compétition de snowboard, vers une compétition de surf. Au Liban, c’est toujours l’été, c’est toujours l’hiver. Les championnats de ski, de snowboard, et de surf peuvent se dérouler dans un même jour, à une distance de 30 minutes.

Snow Boarding au Liban
Grand Merci à Chris

 

Rallye

Le rallye du Liban est la seule compétition automobile organisée par ATCL. La première compétition date de 1964 alors que les épreuves régulières datent de 1968. De plus, cette course est considérée comme une des plus importantes compétitions de rallye au moyen orient. Lors de sa 41ème édition en 2018, le célèbre pilote Roger Feghali remporte la première place pour la quatorzième fois.

Roger Feghali remporte la première place pour la quatorzième fois
Crédits : http://www.atcl.org

 

HALTEROPHILIE, et Culture physique

Le Libanais Rakan Mrad champion du monde d’haltérophilie
crédits : https://libansportblog.wordpress.com

L’haltérophilie est un sport qui se développe de plus en plus au Liban surtout chez les jeunes. Dans les salles de sport partout au Liban, nombreux sont ceux qui essaient et s’entrainent.

Mais au Liban, ce sport n’est pas seulement au niveau amateur. Des professionnels en culture physique comme Samir El Bannouth gagnent des médailles et se font connaitre mondialement. Ce sportif a notamment gagné la médaille d’argent aux J.O de Munich en 1972 puis la médaille d’or aux Jeux de la Méditerranée et aux jeux Asiatiques en 1979.

 

 

©2019 Jeux Internationaux de la Jeunesse - Réalisation WidooStudio